Navigation – Plan du site
La question de l'enclavement en Asie centrale

L'enclavement, coûts et parades

Une application à l'Asie centrale
Gaël RABALLAND

Résumé

Cet article fait une synthèse des derniers travaux concernant les pays enclavés, appliqués à l'Asie centrale. Il montre que les dernières études empiriques, réalisées par les économistes, mettent en évidence le sérieux déficit de croissance (dans les trente dernières années) mais aussi de commerce des pays enclavés par rapport aux pays côtiers à taille et niveau de développement équivalents. Ceci est expliqué par les surcoûts de transport auxquels font face les pays enclavés. L'Asie centrale ressent aujourd'hui d'autant plus fortement l'enclavement qu'elle ne l'a pas subi du temps de l'URSS du fait de la subvention du transport à des fins politiques. Les parades à l'enclavement sont diverses mais deux voies ont été privilégiées : une solution économique en améliorant les infrastructures de transport et en recourant à l'intégration économique régionale et une solution juridique par le biais d'une volonté de reconnaissance du droit de transit. Néanmoins, la mise en œuvre de ces différentes solutions reste encore bien délicate.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gaël RABALLAND, « L'enclavement, coûts et parades », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 35 | 2003, mis en ligne le , consulté le 17 août 2017. URL : http://cemoti.revues.org/760

Haut de page

Auteur

Gaël RABALLAND

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org