Navigation – Plan du site

G.N. Potanin et l'intelligensia kazakhe : entre politique et traditions orales

Xavier HALLEZ
p.

13-40

Résumé

A travers la biographie de Grigorij Nikolaeviè Potanin (1835-1920), nous montrerons l'importance des liens culturels, scientifiques et politiques existant entre les steppes kazakhes et la Sibérie. Potanin a en effet occupé une place toute particulière dans ces échanges, qui ont marqué le développement d'une pensée politique et d'une recherche scientifique dans l'élaboration de problématiques communes : l'autonomie, l'éducation, l'identité. Les rapports privilégiés que Potanin a entretenus avec une partie de l'intelligentsia kazakhe ont fortement influencé tant les études ethnographiques de Potanin que la réflexion identitaire et politique des Kazakhs. Cette relation a été une des dynamiques importantes dans la prise de conscience par les Kazakhs des changements profonds de leur société entre le XIXe et le XXe siècle. Elle permet aussi d'appréhender certains clivages politiques et culturels existants, à l'époque, entre les trois hordes kazakhes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Xavier HALLEZ, « G.N. Potanin et l'intelligensia kazakhe : entre politique et traditions orales », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 34 | 2002,

13-40

.

Référence électronique

Xavier HALLEZ, « G.N. Potanin et l'intelligensia kazakhe : entre politique et traditions orales », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 34 | 2002, mis en ligne le , consulté le 29 mars 2017. URL : http://cemoti.revues.org/741

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org