Navigation – Plan du site
Les enjeux de la transmission de l'identité religieuse

La Grèce et l'Europe : une intégration paradoxale

Régis DARQUES
p.

177-194

Résumé

L'intégration de la Grèce à l'Europe communautaire en 1981 a eu des effets remarquables sur le développement du pays. Le redressement socio-économique spectaculaire opéré en quelques années a bouleversé les paysages et transformé les mentalités. L'analyse comparée des principaux indicateurs statistiques par rapport aux autres Etats européens est un moyen efficace de mesurer les progrès réalisés. Face aux impératifs de normalisation bruxellois, la Grèce a fait preuve de capacités d'adaptation étonnantes sans renier son héritage culturel propre. Le positionnement géopolitique d'Athènes face à une péninsule balkanique meurtrie par des années de conflits et de crises économiques à répétition sera éclairé à la lumière de ces changements.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Régis DARQUES, « La Grèce et l'Europe : une intégration paradoxale », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 33 | 2002,

177-194

.

Référence électronique

Régis DARQUES, « La Grèce et l'Europe : une intégration paradoxale », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 33 | 2002, mis en ligne le 01 avril 2004, consulté le 27 mars 2017. URL : http://cemoti.revues.org/730

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org