Navigation – Plan du site
Etudes nationales

Colombie : conflit de la drogue ou conflit politico-militaire

Alain LABROUSSE
p.

191-208

Résumé

A la fin de l'année 2001, les négociations de paix entre le gouvernement colombien du président Andrès Pastrana (1998-2002) et les guérillas de gauche sont dans l'impasse. Simultanément le conflit entre ces dernières et les milices d'extrême droite (para-militaires) pour le contrôle de territoires sur lesquels poussent les plantes à drogues redouble d'intensité. S'agit-il d'un conflit autour de la drogue ou d'un conflit politico-militaire ? D'une part le trafic de drogue, qui ne fait que prolonger en Colombie une tradition de plusieurs siècles d'activités illicites, a existé indépendamment des guérillas. De même, les guérillas se sont longtemps développées sans avoir recours à la drogue. Aujourd'hui, par les ressources qu'elle procure aux belligérants et qui leur permet de recruter des soldats et de les armer, cette dernière constitue incontestablement un obstacle à la résolution d'un conflit qui a néanmoins des origines politiques et sociales.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain LABROUSSE, « Colombie : conflit de la drogue ou conflit politico-militaire », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 32 | 2001,

191-208

.

Référence électronique

Alain LABROUSSE, « Colombie : conflit de la drogue ou conflit politico-militaire », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 32 | 2001, mis en ligne le 31 mars 2004, consulté le 19 novembre 2017. URL : http://cemoti.revues.org/693

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org