Navigation – Plan du site
Etudes régionales

L'État et la prohibition de (certaines) drogues

Guillermo AUREANO
p.

15-38

Résumé

Cet article analyse les relations qui se sont tissées entre la puissance publique et le trafic de drogues. Dans ce dessein, la première partie examine les concepts de narco-État et de pénétration des États, en insistant notamment sur les faiblesses des approches qui prêtent aux différents acteurs en jeu des intentions spécifiques ­ qu'il s'agisse de projet hégémonique ou de subversion sociale. La deuxième partie explore ainsi les pesanteurs historiques qui conditionnent les comportements des protagonistes de la lutte contre la drogue et, en particulier, celles qui découlent des décisions prises par des instances de pouvoir légitimes, nationales ou multilatérales. La conclusion présente un ensemble de questions concernant l'avenir des politiques antidrogue.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guillermo AUREANO, « L'État et la prohibition de (certaines) drogues », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 32 | 2001,

15-38

.

Référence électronique

Guillermo AUREANO, « L'État et la prohibition de (certaines) drogues », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 32 | 2001, mis en ligne le , consulté le 25 septembre 2017. URL : http://cemoti.revues.org/686

Haut de page

Auteur

Guillermo AUREANO

Articles du même auteur

  • Introduction [Résumé]
    Paru dans Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 32 | 2001
Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org