Navigation – Plan du site
L'entrepreneur

L'Adjarie, atout et point sensible de la Géorgie

Jean RADVANYI et Nicolas BEROUTCHACHVILI
p.

229-239

Résumé

Seule république autonome de Géorgie à ne pas avoir connu de conflit armé lors du passage à l'indépendance, l'Adjarie représente à la fois un atout majeur du fait de sa position stratégique à la frontière turque et de l'importance du port de Batoumi, et un point noir, tant les relations entre les autorités de Tbilissi et la présidence locale sont notoirement difficiles. Tout en analysant les facteurs géographiques et géopolitiques, l'article tente d'évaluer le poids des personnalités en présence dans ce conflit larvé qui oppose Aslan Abachidzé, le président adjare à Edouard Chevardnadzé.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean RADVANYI et Nicolas BEROUTCHACHVILI, « L'Adjarie, atout et point sensible de la Géorgie », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 27 | 1999,

229-239

.

Référence électronique

Jean RADVANYI et Nicolas BEROUTCHACHVILI, « L'Adjarie, atout et point sensible de la Géorgie », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 27 | 1999, mis en ligne le 31 mars 2004, consulté le 24 juin 2017. URL : http://cemoti.revues.org/666

Haut de page

Auteurs

Jean RADVANYI

Articles du même auteur

Nicolas BEROUTCHACHVILI

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org