Navigation – Plan du site
L'entrepreneur

 Le secteur privé égyptien et l'action publique : association d'hommes d'affaires et démocratisation dans l'Egypte de l'Infitah

Eric GOBE
p.

213-225 

Résumé

En Egypte, plus tôt que dans d'autres pays arabes, la crise de l'Etat redistributeur a conduit les autorités de ce pays, dès le milieu des années 1970, à reconnaître une nouvelle légitimité au secteur privé et à inaugurer une politique d'infitah (ouverture). Cependant, le développement des associations représentant les intérêts des hommes d'affaires, à partir de la fin de la décennie 1970, ne relève pas d'une sociabilité apte à renforcer un tissu associatif articulant une sphère privée à un espace public, mais ressortit à un réaménagement partiel des relations entre l'élite politique et le monde égyptien des affaires. Aussi, le secteur privé en Egypte n'est-il pas pour l'heure un acteur de la démocratisation du régime politique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Eric GOBE, «  Le secteur privé égyptien et l'action publique : association d'hommes d'affaires et démocratisation dans l'Egypte de l'Infitah », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 27 | 1999,

213-225 

.

Référence électronique

Eric GOBE, «  Le secteur privé égyptien et l'action publique : association d'hommes d'affaires et démocratisation dans l'Egypte de l'Infitah », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 27 | 1999, mis en ligne le 31 mars 2004, consulté le 27 juillet 2017. URL : http://cemoti.revues.org/665

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org