Navigation – Plan du site
Le paysan

Le Sipah-e Sahaba dans le Penjab. Islamisation de la société ou conflit de classe ?

Mariam ABOU ZAHAB
p.

143-157

Résumé

Le Sipah-e Sahaba Pakistan (SSP), mouvement extrémiste sunnite apparu en 1985 dans un contexte de radicalisation des identités religieuses, est avant tout l'expression d'un conflit de classes qui trouve ses racines dans les conséquences de la partition du sous-continent indien en 1947 et dans les bouleversements sociaux des années 1960 et 1970 provoqués par la révolution verte et l'urbanisation incontrôlée. Financé en grande partie par la classe moyenne urbaine commerçante, ce mouvement qui a recours à la violence contre les chiites, recrute parmi les élèves des madrassas et les jeunes déracinés et sans emploi stable qui y trouvent un sentiment d'appartenance et un sens à leur existence.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mariam ABOU ZAHAB, « Le Sipah-e Sahaba dans le Penjab. Islamisation de la société ou conflit de classe ? », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 27 | 1999,

143-157

.

Référence électronique

Mariam ABOU ZAHAB, « Le Sipah-e Sahaba dans le Penjab. Islamisation de la société ou conflit de classe ? », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 27 | 1999, mis en ligne le 31 mars 2004, consulté le 27 juillet 2017. URL : http://cemoti.revues.org/661

Haut de page

Auteur

Mariam ABOU ZAHAB

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org