Navigation – Plan du site
« La pépinière du nationalisme » ?

Chypre : diaspora(s) et conflit

Gilles BERTRAND
p.

59-81

Résumé

Les conflits en ex-Yougoslavie notamment ont mis en lumière le rôle belligène des diasporas qui les alimentent en combattants, argent et parfois armement. Le rôle de la/des diaspora(s) chypriote (grecque et turque) dans le conflit qui a abouti à la partition de l'île en 1974 est sensiblement différent. Si une partie des diasporés reproduisent en exil les clivages ethno-religieux et le cloisonnement des communautés, une autre partie vit à nouveau la coexistence paisible des décennies ­ pour ne pas dire des siècles ­ précédant le conflit. Certaines organisations limitent leur action à un lobbying calqué sur le modèle des organisations diasporiques aux États-Unis mais d'autres œuvrent à une réconciliation qui rend leur action originale et d'autant plus intéressante que les négociations officielles ne progressent pas depuis vingt-cinq ans.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gilles BERTRAND, « Chypre : diaspora(s) et conflit », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 30 | 2000,

59-81

.

Référence électronique

Gilles BERTRAND, « Chypre : diaspora(s) et conflit », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 30 | 2000, mis en ligne le 31 mars 2004, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://cemoti.revues.org/641

Haut de page

Auteur

Gilles BERTRAND

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org