Navigation – Plan du site
L'Albanie, 10 ans après

Le point sur les alphabets utilisés pour les langues turciques

Johann UHRES
p.

287-320

Résumé

Dans le monde turcophone, de nombreux systèmes d'écriture ont été utilisés ou le sont encore aujourd'hui ; ils dépendent essentiellement de la situation politique. Au XXe siècle, l'intervention de l'État s'est accrue, et de nombreux changements d'alphabet ont eu lieu. Lorsque l'empire soviétique s'effondre, les peuples turcophones qui y vivaient s'émancipent de la Russie. Ils sont nombreux à envisager de marquer ce changement politique par l'abandon du cyrillique. Ils sont encouragés à adopter la graphie latine par des intellectuels turcs, relayés par la diplomatie turque. Désireuses d'affirmer leur indépendance, certaines républiques ex-soviétiques élaborent un alphabet qui leur est propre. D'autres, au contraire, renoncent à changer d'alphabet, en fonction de leurs relations avec la Russie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Johann UHRES, « Le point sur les alphabets utilisés pour les langues turciques », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 29 | 2000,

287-320

.

Référence électronique

Johann UHRES, « Le point sur les alphabets utilisés pour les langues turciques », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 29 | 2000, mis en ligne le 31 mars 2004, consulté le 24 mai 2017. URL : http://cemoti.revues.org/627

Haut de page

Auteur

Johann UHRES

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org