Navigation – Plan du site
Témoignages

Nationalismes et violence politique dans l'Etat unitaire Comparaison des cas des Kurdes du PKK et des Tamouls des LTTE

Isabelle RIGONI
p.

255-286

Résumé

Si la guérilla moderne commence au début des années 1980, les origines du développement du conflit dans les États unitaires turc et sri lankais sont à chercher dans l'histoire (réappropriation de l'histoire et diffusion d'une historiographie nationaliste, à la fois par l'État et les groupes extrémistes). Nous nous intéressons ici à la fois aux bases de l'ethnicisation et aux répertoires et champs de mobilisation des LTTE et du PKK. Puis, nous étudions la façon dont les exilés alimentent la «lutte de libéraltion nationale» et contribuent à la transterritorialisation des conflits.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabelle RIGONI, « Nationalismes et violence politique dans l'Etat unitaire Comparaison des cas des Kurdes du PKK et des Tamouls des LTTE », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 28 | 1999,

255-286

.

Référence électronique

Isabelle RIGONI, « Nationalismes et violence politique dans l'Etat unitaire Comparaison des cas des Kurdes du PKK et des Tamouls des LTTE », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 28 | 1999, mis en ligne le 31 mars 2004, consulté le 25 mars 2017. URL : http://cemoti.revues.org/601

Haut de page

Auteur

Isabelle RIGONI

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org