Navigation – Plan du site
Les relations turco-israéliennes et la scène internationale

Turkish Attitudes vis-à-vis the Zionist Project

Ayhan AKTAR et Soli ÖZEL
p.

129-147

Résumé

La coopération entre Israël et la Turquie connaît une renaissance. Les auteurs se penchent d'abord sur les modalités de la reconnaissance de l'État hébreu lors de sa fondation et les réticences qui animèrent les politiciens turcs. Ceux-ci furent toujours guidés dans leur attitude à l'endroit d'Israël par des calculs rationnels. Ils appréhendèrent, et avec raison, ce pays comme une ouverture vers l'Occident. Lorsqu'ils se rendirent compte de la force des sionistes et de leur capacité à influencer Washington en faveur de la Turquie, leur comportement envers eux et envers Israël changea fondamentalement. La Turquie vit en Israël un allié naturel, mais attendit 1990 pour le proclamer ouvertement.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ayhan AKTAR et Soli ÖZEL, « Turkish Attitudes vis-à-vis the Zionist Project », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 28 | 1999,

129-147

.

Référence électronique

Ayhan AKTAR et Soli ÖZEL, « Turkish Attitudes vis-à-vis the Zionist Project », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 28 | 1999, mis en ligne le 31 mars 2004, consulté le 24 mai 2017. URL : http://cemoti.revues.org/593

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org