Navigation – Plan du site

Le modernisme autoritaire par les nationalistes arabes : écho et test de l'expérience kémaliste 

Elizabeth PICARD
p.

161-176

Résumé

Le contrepoint arabe à l'expérience kémaliste, au lendemain de la seconde guerre mondiale, est abordée ici à partir des cas irakien, syrien et egyptien. Parmi une grande variété de problèmes complexes, sont abordés ici : le thème de la modernisation et du progrès dans les régimes autoritaires nationalistes arabes ; le problème du décalage historique entre les expériences modernisatrices turque, iranienne et arabes ; la distinction entre les conceptions de la laïcité dans le kémalisme, d'une part, dans le nassérisme et le ba'thisme, de l'autre. L'utilisation, voire la manipulation de l'histoire dans la construction d'une idéologie nationale ; le rôle central du parti unique et de la personnalité de son leader charismatique ; la place des militaires dans les régimes autoritaires développementalistes. Est abordée enfin la question de la réponse des sociétés et du bilan plutôt négatif de ces expériences.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Elizabeth PICARD, « Le modernisme autoritaire par les nationalistes arabes : écho et test de l'expérience kémaliste  », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 6 | 1988,

161-176

.

Référence électronique

Elizabeth PICARD, « Le modernisme autoritaire par les nationalistes arabes : écho et test de l'expérience kémaliste  », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 6 | 1988, mis en ligne le 30 mars 2004, consulté le 28 mars 2017. URL : http://cemoti.revues.org/479

Haut de page

Auteur

Elizabeth PICARD

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org