Navigation – Plan du site

Le clientélisme de parti et la science politique turque 

Semih VANER
p.

45-55

Résumé

Le concept de clientélisme attire peu les chercheurs en sciences sociales qui travaillent sur la Turquie. Or l'utilisation de ce concept paraît fort utile pour l'appréhension de la réalité politique turque, notamment depuis l'accession au pouvoir de l'ANAP, en 1983.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Semih VANER, « Le clientélisme de parti et la science politique turque  », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 7 | 1989,

45-55

.

Référence électronique

Semih VANER, « Le clientélisme de parti et la science politique turque  », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 7 | 1989, mis en ligne le 30 mars 2004, consulté le 28 juin 2017. URL : http://cemoti.revues.org/462

Haut de page

Auteur

Semih VANER

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org