Navigation – Plan du site
Chronique bibliographique

Shahla Haeri, Law of desire. Temporary Marriage in Iran, Londres, I.B. Tauris & Co Ltd, 1989, 256 p.

Fariba ADELKHAH
p.

123-125

Résumé

L'étude de Shahla Haeri ne fournit pas une critique du mariage temporaire. En effectuant sa déconstruction, elle permet d'entrevoir la diversité des pratiques sociales qu'il recouvre et qui expliquent pour une part sa pérennité et invite à poursuivre l'analyse sur la sexualité et la géographie sociale féminine, loin des stéréotypes des uns et des autres.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fariba ADELKHAH, « Shahla Haeri, Law of desire. Temporary Marriage in Iran, Londres, I.B. Tauris & Co Ltd, 1989, 256 p. », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 10 | 1990,

123-125

.

Référence électronique

Fariba ADELKHAH, « Shahla Haeri, Law of desire. Temporary Marriage in Iran, Londres, I.B. Tauris & Co Ltd, 1989, 256 p. », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 10 | 1990, mis en ligne le , consulté le 26 avril 2017. URL : http://cemoti.revues.org/428

Haut de page

Auteur

Fariba ADELKHAH

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org