Navigation – Plan du site

 Logique étatique et pratiques populaires : la polysémie du hejâb chez les femmes islamiques en Iran

Fariba ADELKHAH
p.

85-98

Résumé

Cet article entend montrer les difficultés de l'islamisation « par le haut » dont le hejâb a été l'expression symbolique, difficultés provoquées autant par les ambiguïtés de la politique étatique que par les résistances populaires. Il étudie aussi les modulations de la définition du hejâb et de ses significations en croisant le débat proprement religieux qu'il a suscité avec les différenciations sociales parmi les femmes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fariba ADELKHAH, «  Logique étatique et pratiques populaires : la polysémie du hejâb chez les femmes islamiques en Iran », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 10 | 1990,

85-98

.

Référence électronique

Fariba ADELKHAH, «  Logique étatique et pratiques populaires : la polysémie du hejâb chez les femmes islamiques en Iran », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 10 | 1990, mis en ligne le 30 mars 2004, consulté le 22 juin 2017. URL : http://cemoti.revues.org/420

Haut de page

Auteur

Fariba ADELKHAH

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org