Navigation – Plan du site

La Révolution française dans l'historiographie turque (1789-1927)

Faruk BILICI
p.

59-70

Résumé

Au-delà de la circulation des idées par l'intermédiaire des diplomates, des voyageurs, des négociants, des militaires mais aussi de la presse, l'historiographie semble être à la fois un moyen de pénétration durable des concepts et, pour le cas de la Turquie, un critère de vérification de la profondeur de cette pénétration. L'historien turc comme ses collègues étrangers participe à l'histoire politique et idéologique du pays à travers les événements qui se sont déroulés ailleurs et plusieurs décennies auparavant. Cependant, largement officielle jusqu'à la fin du XIXe siècle, l'historiographie turque n'a pu produire durant près de cent ans de monographies originales sur 1789.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Faruk BILICI, « La Révolution française dans l'historiographie turque (1789-1927) », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 12 | 1991,

59-70

.

Référence électronique

Faruk BILICI, « La Révolution française dans l'historiographie turque (1789-1927) », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 12 | 1991, mis en ligne le 30 mars 2004, consulté le 27 juillet 2017. URL : http://cemoti.revues.org/374

Haut de page

Auteur

Faruk BILICI

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org