Navigation – Plan du site
Chronique bibliographique

Mahmoud Allaya, Michel Labonne, Michel Papayannakis, Les échanges agro-alimentaires méditerranéens : enjeu mondial, Montpellier, CIHEAM / IAM, 1988, 307 p.

Ahmet SAHINÖZ et Janine SAHINÖZ
p.

197-202

Résumé

La Turquie est la puissance agricole la plus importante de la Méditerranée Orientale : elle dispose d'une agriculture variée et plus ou moins modernisée qui est capable de réaliser des exportations annuelles de 5 milliards de dollars. Le GAP (Projet de l'Anatolie du Sud-Est), par l'irrigation d'une surface de 1,7 millions d'hectares renforcera la capacité de production et d'exportation. Or les pays de son hinterland, du Moyen-Orient à l'Asie Centrale via la Transcaucasie, sont presque tous déficitaires en produits agro-alimentaires. Si la Turquie parvient à mettre en valeur sa capacité alimentaire dans cette région en pleine recomposition politique, elle contribuera à la constitution d'un pôle intégrateur aussi bien économique que politique de la région en question.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ahmet SAHINÖZ et Janine SAHINÖZ, « Mahmoud Allaya, Michel Labonne, Michel Papayannakis, Les échanges agro-alimentaires méditerranéens : enjeu mondial, Montpellier, CIHEAM / IAM, 1988, 307 p. », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 13 | 1992,

197-202

.

Référence électronique

Ahmet SAHINÖZ et Janine SAHINÖZ, « Mahmoud Allaya, Michel Labonne, Michel Papayannakis, Les échanges agro-alimentaires méditerranéens : enjeu mondial, Montpellier, CIHEAM / IAM, 1988, 307 p. », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 13 | 1992, mis en ligne le , consulté le 23 septembre 2017. URL : http://cemoti.revues.org/366

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org