Navigation – Plan du site

Associations turques dans les mouvements associatifs issus de l'immigration

Catherine WITHOL DE WENDEN
p.

101-103

Résumé

En France la loi de 1981 a donné une impulsion considérable au mouvement associatif civique issu de l'immigration en accordant aux étrangers la liberté de s'associer. Dans l'immigration turque la vie associative oscille entre une dimension ouvrière qui a longuement marqué une population d'hommes isolés et une dimension communautaire tournée vers la famille, les relations de voisinage et la région d'origine. Elle caractérise les populations issues du regroupement familial. Nettement plus communautaire et plus organisée en réseaux à travers l'Europe et plus tournée vers des intérêts liés au pays d'origine que le mouvement associatif issu de l'immigration maghrébine, la vie associative turque est à la croisée des chemins, entre ouvriérisme, communautarisme, religion et politique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Catherine WITHOL DE WENDEN, « Associations turques dans les mouvements associatifs issus de l'immigration », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 13 | 1992,

101-103

.

Référence électronique

Catherine WITHOL DE WENDEN, « Associations turques dans les mouvements associatifs issus de l'immigration », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 13 | 1992, mis en ligne le , consulté le 17 novembre 2017. URL : http://cemoti.revues.org/358

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org