Navigation – Plan du site

Résumé

Ali Shariati est généralement considéré comme l'idéologue de la révolution islamique iranienne. Cependant, les ayatollahs ont émis des critiques à l'égard de son œuvre qui portent sur l'aspect trop occidental, voire marxisant, de ses travaux, sur sa conception moderniste et désacralisatrice de l'islam. Le "clergé" chiite ne peut accepter qu'on remette en question le monopole qu'il s'est arrogé sur la foi et la culture sacrées.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

F. HAMED, « La hiérocratie shi'ite et Ali Shariati », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 14 | 1992,

79_111

.

Référence électronique

F. HAMED, « La hiérocratie shi'ite et Ali Shariati », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 14 | 1992, mis en ligne le , consulté le 24 avril 2017. URL : http://cemoti.revues.org/345

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org