Navigation – Plan du site
I - Les expressions du nationalisme identitaire

A struggle for Independence in the Russian Federation, The case of the Tatars 

Nadir DEVLET
p.

63-82

Résumé

La région russe de Volga-Oural est peuplée surtout de Turcs et de Finno-Ougriens. A la chute de l' URSS, deux républiques autonomes, le Tatarstan (30 août 1990) et la Tchéchénie (27 novembre 1990), déclarent leur indépendance. Celle du Tatarstan est ratifiée par référendum le 21 mars 1992 à une très large majorité : 82% des 62,4% de votants. Le Tatarstan, nanti de solides atouts économiques, culturels et démographiques n'a pas réussi à convaincre Moscou de reconnaître son indépendance. Les négociations sur les futures relations entre le Tatarstan et la Fédération russe sont en progrès. Les Tatars essaient maintenant de faire émerger leur conscience nationale, marquée par 440 ans de colonisation. Ils ont requis l'aide des autres peuples turcs, particulièrement la Turquie, pour les aider dans ce processus. Si les Tatars réussissent dans leur quête, ce que les événements semblent montrer, les Russes devront reconnaître leurs droits, que cela leur plaise ou non. Même s'ils ne sont pas prêt pour les faire reconnaître, à recourir, comme d'autres peuples d'ex-URSS, aux armes. Les Tatars sont un intéressant exemple d'un peuple qui s'engage sur le chemin de l'indépendance à la fin du XXe siècle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nadir DEVLET, « A struggle for Independence in the Russian Federation, The case of the Tatars  », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 16 | 1993,

63-82

.

Référence électronique

Nadir DEVLET, « A struggle for Independence in the Russian Federation, The case of the Tatars  », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 16 | 1993, mis en ligne le 30 mars 2004, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://cemoti.revues.org/308

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org