Navigation – Plan du site
I - Les expressions du nationalisme identitaire

 Le mouvement prométhéen

Etienne COPEAUX
p.

9-45

Résumé

Mouvement de réfugiés d'URSS, rassemblés par leurs sentiments anti-russes autant qu'anti-soviétiques : Ukrainiens, Géorgiens, Turkestanais, Azéris se sont fédérés en un dense réseau recouvrant partiellement celui des marchands de fourrure tatars, de la Finlande au Japon. Avec des foyers à Berlin, Varsovie, Prague, bénéficiant de l'aide de la Pologne de Pilsudski, puis de l'Allemagne nazie, enfin des Etats-Unis, ce mouvement s'exprimait dans nombre de revues, dont « Prométhée », publiée en français à Paris dans les années 1920 et 1930, et qui est passé du menchévisme à une sympathie pour l'extrême-droite. L'article analyse le contenu de la revue, les tentatives de créer une fédération du Caucase, les rapports que les réfugiés turcophones entretenaient avec la Turquie kémaliste, et leurs effets sur la vision turque du monde turcophone. Des notices bibliographiques évoquent les principales figures du mouvement.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Etienne COPEAUX, «  Le mouvement prométhéen », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 16 | 1993,

9-45

.

Référence électronique

Etienne COPEAUX, «  Le mouvement prométhéen », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 16 | 1993, mis en ligne le 30 mars 2004, consulté le 23 juillet 2017. URL : http://cemoti.revues.org/306

Haut de page

Auteur

Etienne COPEAUX

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org