Navigation – Plan du site
III - Littératures : représentations de l'histoire et de la politique

« Aïvali, ma patrie », Extraits traduits et présentés par Jacques Lacarrière 

Photis KONDOGLOU
p.

243-255.

Résumé

Deux évocations de l'Asie mineure et de ses habitants grecs avant la “ grande catastrophe ” de 1922 d'après un écrivain au style dépouillé et souvent naïf, Kondoglou, lui-même né à Aïvali : deux images idéalisés d'un passé aboli dans lesquelles on retrouve quelques représentation classiques de l'histoire des Grecs par eux-mêmes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Photis KONDOGLOU, « « Aïvali, ma patrie », Extraits traduits et présentés par Jacques Lacarrière  », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 17 | 1994,

243-255.

.

Référence électronique

Photis KONDOGLOU, « « Aïvali, ma patrie », Extraits traduits et présentés par Jacques Lacarrière  », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 17 | 1994, mis en ligne le 30 mars 2004, consulté le 25 mars 2017. URL : http://cemoti.revues.org/287

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org