Navigation – Plan du site
II - Des problèmes d'identité

Les effets de l'émigration dans un village agricole de la frontière nord de la Grèce

Stavriani KOUTSOU
p.

171-191

Résumé

Etude d'un gros village aux confins de la Grèce, de la Bulgarie et de la Turquie, en Thrace orientale : sa population a diminué de moitié depuis 1961, érodée par l'exode agricole, à l'époque où ses terres étaient insuffisantes pour satisfaire la croissance démographique, puis par l'exode rural, à partir du moment où, quelles que fussent les performances accrues de l'agriculture, ses habitants cédèrent volontiers à la tentation de l'émigration vers le reste de l'Europe - les départs les plus anciens - puis de la Grèce - les départs les plus récents - en considérant qu'elle offrait de meilleures perspectives que le bout du monde où ils étaient nés.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stavriani KOUTSOU, « Les effets de l'émigration dans un village agricole de la frontière nord de la Grèce », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 17 | 1994,

171-191

.

Référence électronique

Stavriani KOUTSOU, « Les effets de l'émigration dans un village agricole de la frontière nord de la Grèce », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 17 | 1994, mis en ligne le , consulté le 28 juin 2017. URL : http://cemoti.revues.org/281

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org