Navigation – Plan du site
Champ libre

Kiarostami : rencontre de la vie et du cinéma

Mojdeh FAMILI
p.

354-362

Résumé

Il y a des cinéastes qui aiment être dans l'attente de l'événement, le solliciter. Ils ne sont pas réalisateurs de documents, mais leur style de mise en scène se rapproche d'une telle vision. Toujours aux aguets, pourtant, ils ne cherchent pas l'aventure. Ils rendent visible l'événement lorsqu'il advient. Car leur présence ne se limite pas aux apparences, ne cherche pas à attirer l'attention ou à provoquer des enthousiasmes fugaces par la découverte ou la dénonciation d'une « vérité ». Ce cinéma chercherait plutôt à créer une sensation, un bouleversement de l'âme, un réveil de la conscience de l'homme. Ce cinéma n'invite pas à voir l'événement, à le regarder, mais, dans son avènement, inciterait à développer une certaine vision de la vie et lui permettrait d'advenir. Le cinéma de Kiarostami constitue la rencontre entre le cinéma et la vie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mojdeh FAMILI, « Kiarostami : rencontre de la vie et du cinéma », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 18 | 1994,

354-362

.

Référence électronique

Mojdeh FAMILI, « Kiarostami : rencontre de la vie et du cinéma », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 18 | 1994, mis en ligne le 30 mars 2004, consulté le 25 avril 2017. URL : http://cemoti.revues.org/253

Haut de page

Auteur

Mojdeh FAMILI

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org