Navigation – Plan du site

Politique et ethnicité en Afghanistan : le cas tadjik

Gilles DORRONSORO
p.

131-147

Résumé

Les Tadjiks d'Afghanistan ont-ils une identité et un projet politique propres qui les amènent à rompre avec les autres communautés du pays, pour rejoindre par exemple leurs homologues septentrionaux ? Il est permis d'en douter, tant prime chez les dirigeants tadjiks afghans (Ahmad Shâh Mas'ûd, Burhân ud-Dîn Rabbânî) privés d'une assise régionale forte, l'ambition de contrôler l'Etat afghan dans sa totalité. Ici, au demeurant, une décennie de conflit armé ininterrompu a montré le caractère fluctuant d'une identité symbolique au fort contenu politique : en Afghanistan, on « devient » tadjik autant, sinon plus qu'on ne naît tel.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gilles DORRONSORO, « Politique et ethnicité en Afghanistan : le cas tadjik », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 18 | 1994,

131-147

.

Référence électronique

Gilles DORRONSORO, « Politique et ethnicité en Afghanistan : le cas tadjik », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 18 | 1994, mis en ligne le 30 mars 2004, consulté le 29 mai 2017. URL : http://cemoti.revues.org/242

Haut de page

Auteur

Gilles DORRONSORO

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org