Navigation – Plan du site

The remains of authoritarianism : bureaucracy and civil society in post_authoritarian Greece

Dimitrios A. SOTIROPOULOS
p.

239_267

Résumé

Les relations entre administration et administrés en Grèce ont toujours été dominées par une bureaucratie et des partis politiques tout puissants qui ont jusqu'à présent étouffé les tentatives de formation d'une société civile reposant sur des mouvements sociaux organisés et des négociations du travail équitables. Il semble cependant que, dans la seconde phase de la Troisième Démocratie grecque, une société civile soit en train d'émerger, malgré les pesanteurs d'une "partitocratie" sans comparaison dans les autres pays européens.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dimitrios A. SOTIROPOULOS, « The remains of authoritarianism : bureaucracy and civil society in post_authoritarian Greece », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 20 | 1995,

239_267

.

Référence électronique

Dimitrios A. SOTIROPOULOS, « The remains of authoritarianism : bureaucracy and civil society in post_authoritarian Greece », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 20 | 1995, mis en ligne le , consulté le 25 mars 2017. URL : http://cemoti.revues.org/188

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org