Navigation – Plan du site
ECLAIRAGES SUR QUELQUES THEMES

Du concept de minorité en Asie centrale : l’exemple de la vallée du Ferghana

Olivier Ferrando

Résumé

Cet article offre une lecture de la crise identitaire de la vallée du Ferghana par le prisme de ses minorités. Si les migrations précoloniales ont donné naissance à une riche civilisation ferghanaise, dont le métissage ethnoculturel était symbolisé par sa population autochtone turco-persane, l’arrivée des colons puis l’instauration du régime soviétique ont bouleversé la composition ethnique et démographique du Ferghana. En décidant de créer trois nations soviétiques dans la vallée, Staline a introduit une différence conceptuelle entre ces nations, titulaires d’un territoire et d’une langue propres, et les autres groupes, que les Etats-nations nouvellement souverains réduiront à l’état de minorités. Nous tenterons d’établir une grille de lecture de ces minorités en tenant compte des spécificités historiques, socioculturelles et politiques de la région.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Olivier Ferrando, « Du concept de minorité en Asie centrale : l’exemple de la vallée du Ferghana », Cahiers d'Etudes sur la Méditerranée Orientale et le monde Turco-Iranien [En ligne], 39-40 | 2006, mis en ligne le 16 octobre 2006, consulté le 01 août 2014. URL : http://cemoti.revues.org/1767

Haut de page

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Haut de page