Navigation – Plan du site
ECLAIRAGES SUR QUELQUES THEMES

Intégration régionale en Asie centrale

Mohammad-Reza DJALILI

Résumé

Depuis les premiers jours des indépendances en 1991, tous les nouveaux États de l'Asie centrale n'ont cessé de proclamer la nécessité de leur engagement dans les processus d'intégration régionale. Mais ces déclarations d'intention ont rarement abouti à la mise en place de structures de coopération régionale véritables, efficaces et dotées de moyens d'actions à la mesure de la tâche qui les attendent. Sur le plan des relations internationales entre les nouveaux États, la primauté de l'édification d'une politique étrangère convenant aux intérêts particuliers de chaque régime, le manque de confiance mutuelle entre pays voisins, les ambitions hégémoniques de certains pays de la région, les divergences réelles sur le tracé des frontières, sur la construction identitaire, sur les intérêts économiques, sur l'accès aux ressources en eau etc. sont les facteurs essentiels qui ont empêché une évolution rapide des processus d'intégration régionale.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Mohammad-Reza DJALILI, « Intégration régionale en Asie centrale », Cahiers d'Etudes sur la Méditerranée Orientale et le monde Turco-Iranien [En ligne], 39-40 | 2006, mis en ligne le 16 octobre 2006, consulté le 30 juillet 2014. URL : http://cemoti.revues.org/1766

Haut de page

Auteur

Mohammad-Reza DJALILI

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Haut de page