Navigation – Plan du site
Jeune recherche II

L’invention de la jeunesse par l’Etat ottoman et turc

Demet LÜKÜSLÜ

Résumé

La jeunesse, en tant que catégorie sociale, est une « invention » de la modernité, une « construction » de la société moderne, urbaine et industrialisée. Dans le cadre de cet article, l’invention de la jeunesse par l’État, le redressement des jeunes à travers l’éducation de l’esprit et aussi celle du corps, est contextualisé dans le cas turc. Ainsi, avec une approche historique datant du XIXe siècle, du mouvement de modernisation dans l’Empire ottoman, on essaie de faire une histoire de la jeunesse turque afin de mieux comprendre le rôle que la jeunesse a joué dans l’histoire de la Turquie moderne depuis le XIXe siècle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Demet LÜKÜSLÜ, « L’invention de la jeunesse par l’Etat ottoman et turc », Cahiers d'Etudes sur la Méditerranée Orientale et le monde Turco-Iranien [En ligne], 37 | 2005, mis en ligne le 20 février 2006, consulté le 24 juillet 2014. URL : http://cemoti.revues.org/1588

Haut de page

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Haut de page