Navigation – Plan du site
Jeune recherche II

Les Turcs meskhètes : des oubliés de l’histoire

Sophie TOURNON

Résumé

Les Turcs Meskhètes, ou Meskhètes, vivent en diaspora, dispersés dans toute l’URSS. Mais rares sont les familles qui vivent dans leur patrie historique, la Géorgie. L’article traite de l’histoire contemporaine de cette communauté qui n’a plus que leur culture, leur langue, et leur passé de commun. Sous Staline, les Meskhètes subirent le déracinement, l’exil, la liberté surveillée et la punition collective héréditaire. La déportation signa l’impossibilité du retour dans leur pays, et ce jusqu’à présent. Nous retraçons le parcours des principaux mouvements de Meskhètes qui tentèrent de faire valoir leurs droits. Enfin, nous exposons les derniers espoirs qu’ils font reposer sur la Géorgie actuelle et sur les institutions d’Europe.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sophie TOURNON, « Les Turcs meskhètes : des oubliés de l’histoire », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 37 | 2005, mis en ligne le 13 février 2006, consulté le 18 octobre 2017. URL : http://cemoti.revues.org/1576

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org