Navigation – Plan du site
Champ libre

La montée du kémalisme en Cilicie

1919-1920 : l’administration française du sandjak de Kozan face au nationalisme turc
Julien ZARIFIAN

Résumé

L’article décrit la situation dans le sandjak ottoman de Sis/Kozan, en Cilicie, au sortir de la Première Guerre mondiale, alors que la région est sous administration française. Le capitaine Taillardat, en poste à Sis en tant qu’administrateur, a à gérer une situation économique et sociodémographique difficile. Malgré des résultats de restructuration générale qu’il pensait encourageants, le capitaine voit très vite des sentiments nationalistes se développer parmi les populations musulmanes du Kozan et en particulier chez les notables turcs. Outre la montée progressive de ce nationalisme, devenant peu à peu kémalisme, et la gestion de cette situation par les groupes en présence (entre autres les Arméniens), et par les autorités françaises, l'étude décrit les victoires des troupes kémalistes, et notamment, en conclusion, le siège et la prise de Sis et la chute sanglante de la cité arménienne de Hadjine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Julien ZARIFIAN, « La montée du kémalisme en Cilicie », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 38 | 2006, mis en ligne le 13 février 2006, consulté le 25 mars 2017. URL : http://cemoti.revues.org/1552

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org