Navigation – Plan du site
Islam au Caucase

L’Etat et le fait religieux en Azerbaïdjan

Antoine CONSTANT

Résumé

A l’instar d’autres régions de l’espace post-soviétique, l’Azerbaïdjan est confronté à l’ardeur missionnaire de courants religieux divers, qu’ils soient musulmans d’obédiences rivales ou chrétiens évangélistes. Nation peu portée au messianisme religieux, comme le montre la conduite très laïque du conflit du Karabakh, l’Azerbaïdjan se voit soudainement intégré lui aussi sur le grand marché des religions. Très actifs, certains mouvements prennent de surcroît l’aspect de filiales de sous-traitance liées à des nations étrangères soupçonnées par ce biais d’exporter leur modèle politique. Source potentielle d’antagonismes internes ou vecteurs d’influence perçus comme une menace à une souveraineté récemment conquise, Bakou s’est doté d’une législation à tonalité protectionniste qui veut combiner liberté de conscience et contention des extrémismes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Antoine CONSTANT, « L’Etat et le fait religieux en Azerbaïdjan », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 38 | 2006, mis en ligne le 05 mai 2006, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://cemoti.revues.org/1545

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org