Navigation – Plan du site
Turquie : désir d'Europe ?

Quelques notes sur un « non-sujet » : la question kurde et la candidature turque

Hamit BOZARSLAN

Résumé

Les documents officiels relatifs à la candidature de la Turquie à l’Union européenne n’évoquent pas la question kurde en tant que telle. Il s’agit pourtant d’un sujet qui provoqua nombre de crises entre Ankara et l’UE au cours des décennies 1980 et 1990, et qui peut regagner une vitalité dans un avenir proche. Plusieurs réformes, conformes aux critères dits deCopenhague, furent adoptées depuis 2002, autorisant ainsi des instituts privés placés sous le contrôle public, l’apprentissage de la langue kurde, et une chaîne de la télévision étatique commença à émettre un programme hebdomadaire d’une demi heure en kurde. Ces mesures semblent cependant être très en deçà des attentes des Kurdes, surtout après une période de violence qui a laissé des séquelles dans un Moyen-Orient agité où l’autonomie dont jouit l’Irak du Nord sert de modèle aussi pour les Kurdesdes autres pays, notamment de la Turquie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hamit BOZARSLAN, « Quelques notes sur un « non-sujet » : la question kurde et la candidature turque », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 36 | 2003, mis en ligne le 01 mars 2005, consulté le 28 juin 2017. URL : http://cemoti.revues.org/1494

Haut de page

Auteur

Hamit BOZARSLAN

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org